mardi 30 août 2011

Je reste fidèle à mes racines italiennes :Andria et la Puglia










Enfin , j'y suis arrivée ! un diapo !
La motivation était grande.
En effet, je participe modestement aux forums du guide du routard ; principalement Brésil, Italie, Liban.
Je suis généralement contente de donner quelques conseils ou adresses enfin tout ce qui peut faciliter le déroulement d'un voyage.
Parfois je suis choquée du profil "touriste bidochon" des participants surtout sur ce type de site ou le voyageur est supposé rechercher autre chose qu'un séjour tout ficelé .



Des phrases toutes faites ! et surtout des profils de " consommateurs" de voyage , c'est à dire que tout de passe bien , sans trop de contact avec les "autochtones" et que tout soit comme dans les magazines "papier glacé"



Alors je veux redresser un peu le tir !

Comme on l' aperçoit sur ces quelques photos , faites pendant la sieste les ruelles désertes mais nickel ! on y mangerait par terre !


Sur le site du routard , un touriste donne le conseil " général" n'allez pas au Sud ; Pouilles et autre c'est très sale !!!!


Je ne dis pas que tout soit parfait , cette région est à l'origine agricole et industrielle dans les grandes villes portuaires , et n'était tournée vers le tourisme, donc l'engouement actuel dû aux magazines peut être déçu par un déphasage des structures .



Mais un voyage il faut s'y préparer ! essayer de comprendre le contexte géographique, politique, historique !



Les plus belles vacances d'enfant que j'ai passé c'était en pouilles - Puglia- d'abord parceque je retrouvais la famille , la plage , le soleil ! et les sites merveilleux :


Castel del monte , Trani , les masseries , les champs d'olivier ......


J'aimais me perdre dans toutes ces ruelles serrées du 12 éme siécle ! attention aux glissades les rues de pierres sont si lissées par l'usure qu'on croirait du marbre !
Gare à vous si vous avez des semelles de cuir


Je n'avais à l'époque pas conscience de la richesse culturelle qui fait de cette région un pont entre orient et occident- lieu d'embarquement des croisés vers la terre sainte ; cette terre a été un émirat oui, ouich ! envahie par le normands ; les souabes ; les espagnols.
Mais il y avait du mystère et du rêve , et je l'ai toujours senti au fond de moi , que j'avais de la chance , de vivre quelque chose de différend .

Federico Barberossa di Svevia ! ....un nom qui claquait , constructeur du chateau octognal ; je l'imaginais évidemment l'ogre à la barbe rousse .....que de déception quand adulte je compris qu'il était prince allemand !

Et puis le dialecte incompréhensible toujours parlé en famille qui faisait de moi encore plus une étrangère , aujourd'hui j'y détecte des mots qui s'approche du portuguais ou probablement une déformation de l'espagnol force d'occupation.


C'est à la fois difficile d'être entre " deux" , mais c'est un privilège aussi pour un enfant d'avoir cet "ailleurs" ....

Je n'ai jamais été craintive de voyager, j'ai toujours respecté le lieu d'accueil et ses habitants même de culture différente.

Sans être naïve , j'ai pris pour bon ce que les autres peuvent m'apporter , et j'ai oublié les tracas qu'on peut avoir "hors ses murs" .


Allez au Sud , vous ne serez pas déçus !!!!


lundi 29 août 2011

O bonde de ste teresa- un accident meurtrier


http://g1.globo.com/jornal-nacional/noticia/2011/08/rj-acidente-com-bonde-em-santa-teresa-mata-cinco-pessoas.html
On l'a échappé belle !
Quel dommage , c'est une belle attraction, mais déjà sur place; les usagés se plaignaient du laxisme des investissements pour le maintien du Bonde.

http://www.2424actu.fr/actualite-internationale/nouvel-accident-de-tramway-meurtrier-a-rio-de-janeiro-2941321/

L'Ardèche en été

http://www.pluzz.fr/un-ete-en-france-2011-08-26-20h35.html



Si vous avez loupé l'émission de vendredi .......un petit tour dans les gorges de l'Ardèche et sur le plateau qui a vu naitre Anne Marie .
Un peu cliché mais il faut bien valoriser nos ressources touristiques !!!
Jusqu'à vendredi seulement !

mercredi 24 août 2011

Cadeau pour les mères " courage"










Mes dernières discussions avec mes amies Maman , sur l'éducation des enfants , m'inspire


de leur redire " bravo" les filles pour tout votre amour ....


Et ce petit cadeau pour vous qui parfois passez des moments difficiles avec vos "ados"

Moi qui suit à l'extérieur , pas de doute , ils vous "aiment très beaucoup " et je l'atteste vous en avez faits de chouette gosses !


" cadeau" aussi aux autres Maman, que cette belle chanson de Marie Laforêt .



jeudi 18 août 2011

Alerte Amazonie - O mundo està chamando atençao da Presidente Dilma

Indiens Suruis- action originale munis de smartphone , ils photographient les bûcherons illégaux !!! ( ou comment concilier tradition et modernité )









http://www.avaaz.org/fr


Pour faire suite à mon post sur l'Amazonie - On tue
Je vous invite à signez la pétition adressée à La Présidente du Brésil Dilma Roussef

les faits : Des lois contre la déforestation protégeaient l' Amazonie , elles risquent d'être amendées

les détracteurs de cet amendement sont assassinés

La Présidente Dilma envisage d'opposer son véto aux modifications du Code Forestier

79 % des Brésieleins soutiendraient un tel véto
Dans deux jours des militants indigènes vont organiser de gigantesques marches pour demander des actes

C'est donc en soutien au peuple Brésilien que cette pétition est lancée .






Pour en savoir plus : http://www.organisation/ sud.org




http://www.xinguvivo.org.br/
voir la videos sur la construction du barrage Belo Monte
http://www.cidadaniaxingu/

vendredi 12 août 2011

- Une longue histoire...........uma vida juntos ......


Cette mélodie m'a évoquée nos jeunes années......et une période qu'ils ont connu tous deux




Venezia- 1949 - voyage de noce - Lua de Mel




C'est une longue histoire,
lui du sud, elle du nord....
une histoire de 37 ans
qui les a uni en Août 1949
de celle qui finit
quand seule la mort sépare
en Août 1986.
Le résultat ce ce mélange c'est" ma pomme"
pur produit européen !
Comme l'a dit Anne Marie,1958, c'était la V éme république française
et ils ont à leur façon posé les fondements de l'Europe !
Et j'ai poursuivi la tradition avec le Liban !

mardi 9 août 2011

Honore ton père et mère - homenagem à meu pai



Papa, petit garçon avec sa maman- quel âge peut -il avoir ? 4 ou 5 ans ? 1926 ?








Andria - sur la terrasse des grands parents -voyage de noces de mes parents - Maman a 20 ans












*Et la cigarette est déjà là !


Honore ton père et ta mère



Ce verset le Quatrième des dix commandements ( Exode 20) peut s'entendre à plusieurs niveaux, à l'heure où ils vieillissent ou disparaissent , on ne peut plus les aimer comme quand nous étions "petits" ....on peut s'être fâchés , disputés , pas compris , leur en avoir voulu d' avoir été imparfaits ....





Je me souviens de cette parole sage d'une amie psychothérapeute protestante ;" il n'est pas écrit aimes tes parents , il est écrit " honore les "


Leur rendre "honneur" c'est aussi les aimer .







Les années des cars Besset- Papa ébeniste - les carcasses étaient en bois -







Foot à Annonay- Papa gardien de but

















Maman championne Dauphiné Savoie de 800 mètres






















Voici 25 ans mon père nous quittait emporté par une crise cardiaque , à 65 ans ! putain*de cigarettes !
* désolée * c'est incorrect mais çà retranscrit en français la violence de sa mort .




J'ai juste envie de dire qu'il me manque encore et toujours et même si j'ai vécu tout ce qu'on peut vivre à 25 ans .................Il a toujours manqué ................




Il m'a manqué terriblement le jour où je me suis mariée




Il m 'a manqué lors de mes plus beaux jours , il a encore plus manqué les jours tristes .....




Il manque aujourd'hui où je suis le chef de famille, et que je dois prendre des décisions difficiles




pour Maman .





Alors que ce blog était destiné à parler de mes voyages, voilà que j'oublie la pudeur et que j'ai envie de rendre un peu hommage à qui m'a construite.





Parti du sud de l'Italie après la guerre, il a fait partie comme tous immigrés , de l'aventure industrielle de la France en construisant les cars Besset, qui sont devenus SAVIEM puis Renault puis Irisbus ( FIAT !! aujourd'hui) ceux mêmes qui roulent à Paris actuellement.




Il m'a transmis l'amour des origines , et la fidélité , au pays qui l'a vu naitre




Il m'a transmis l'amour du travail bien fait, la pudeur des sentiments.




Il m'a appris à ne pas envier la réussite des autres, à être modeste dans les ambitions.



A respecter le plus faible .............



Je crois simplement qu'avec ses valeurs , on peut vivre en paix avec son voisin et sa famille.



Discret , je crois qu'il était apprécié pour sa gentillesse, je ne l'ai pas assez vu rire , mais il avait de l'humour.




Quatre ans de guerre dans le désert de Lybie* , l'avaient physiquement et psychiquement affecté .




Mais, comme tous ceux qui ont vécu la guerre , il en parlait peu..
*Tobrouk, Bengazi, je connais à travers ses souvenirs, des chars italiens non blindés ! un quart de litre d'eau par jour !, des boites de corned beef tous les jours! , dormir dans le sable glacé la nuit et brulant le jour, regarder le ciel en feu de bombardements , ceux qui se croient courageux et qui en meurt !




Quelques brèves anedoctes ....que j'ai extirpé ....




Et puis la douleur de l'exil ......l'éloignement de ceux qu'on aime!
Jamais dit bien sûr, jamais de plainte




J'ai appris seulement après sa mort qu'il avait fui le Sud , devant les gendarmes, parce que il avait voulu faire restituer un poste à la mairie pour un oncle soutien de famille .



Pendant que lui perdait sa jeunesse et sa santé en Lybie, "les planqués" investissaient les administrations- Combinazione- dit-on en Italie.




Je crois que pour cet acte d'éclat ,il a frolé la prison et je n'ai pas le sentiment qu'à aucun moment , il ne lui a été dit un merci .....par son frêre qui oh! miracle a eu son poste.
A cause de lui , "j'ai souvent couru après le voleur" , en tout cas je ne sais pas ne pas intervenir, et détourner les yeux ...




Ainsi donc purement française , je n'ai pas appris la langue de mes ancêtres*, mon père voulant à tout prix que je sois une bonne élève !* je me fais comprendre ,la grammaire en moins*




A l'époque on parlait pas d'intégration ! je crois que c'était plus de l'assimilation.




Faire profil bas pour faire oublier qu'on était étranger et surtout que les enfants réussissent




Un jour que je parlais de cette étape de ma vie à une amie Médecin,et que j'analysais çà comme un aveu de faiblesse; elle m'a rétorqué , "n'oublies pas que les étrangers qui partent de leur pays, avec une valise en mains, sont les plus courageux, les autres restent"




C'est donc avec un oeil différent que je vois aujourd'hui tous ces échoués d'Afrique , sur l'île de Lampedusa ...."ce sont les plus courageux qui " .....




Physiquement , je le compare à Yves Montand , la classe !




Il me racontait amusé comment arrivé à Annonay , il allait en costume à l'usine, et qu'il mettait son bleu de travail sur place hi hi ! les ouvriers étaient plutôt issus de la campagne et restaient toute la semaine en bleu ! Bref çà ne le faisait pas passé inaperçu !




A l'inverse Maman m'a raconté comment dans les fêtes de village alentours ; les bals finissaient en bagarre généralisée , parce que les italiens savaient danser et invitaient les jeunes filles , et que les locaux qui eux ne dansaient pas , restaient au bar; mais ne voyaient pas de bon oeil , ces rapprochements ......




D'ailleurs c'était une des principales distractions du samedi soir et dimanche après midi .



C'est vrais que les "ritals" devaient plutôt jouer les jolis coeurs !!Ah le charme du Sud!




Dès l'âge de 8 ans j'ai commencé à danser avec Papa, notamment dans les mariages.
Quelle fierté ! et j'en ai gardé le goût pour la danse mêmes si mes chevilles ne suivent plus .





Quelles qu' aient été les fêlures , je suis fière de qui il était et de ce qu'il m'a transmis .




Chacun comprend alors que mon amour pour le Sud est si fortement enraciné.
Hasard de mon destin, le premier voyage au Brésil que je faisais avec Anne Marie avait lieu deux mois après sa mort , on comprendra alors mon attachement à ce pays où j'ai commencé à faire mon deuil de l'homme qui m'a le plus donné : mon Père .





samedi 6 août 2011

Clin d'oeil du Brésil à Paris ! O Brasil no centro de Paris

Toujours un brin d'exotisme en plein Paris
Boutique spécialisée en plein Marais

vendredi 5 août 2011

- La Butte Montmartre- finalement un "morro" en plein Paris

De la place des Abbesses : à pied, çà monte !!!
vue sur les Invalides
petits charmes de la butte : poète public

Musée du bateau lavoir : les peintres et les poètes ont disparu
Fontaine et ses gràces
la basilique vue du coté opposé .....jardin qui a remplacé le moulin du couvent

"Titi parisiens" qui jouent à la pétanque et oui ! en plein paris touristique
Balade préconisée par Balado

- La Complainte de la Butte- Monmartre bien sûr !

Descendre et monter l'ancienne rue des "filles de petite vertu" disait-on !


La dernière vigne de Montmarte
Le cabaret du Lapin agile - ou plutôt à l'origine le Cabaret à Gil -toujours en activité

La nuit des étoiles - la notte di San Lorenzo


Pendant trois nuits les 5,6,et 7 Août, 400 manifestations invitent à lever les yeux vers le ciel pour observer les étoiles .


Comme chaque été, la Terre croise la trajectoire d'un nuage de poussières laisées par la comète SWIFT-TUTTLE.


Lorsque la Terre traverse ce nuage, des milliers de grains de poussière entrent dans l'atmosphère et brûlent en laissant une trainée lumineuse derrière eux ....les étoiles filantes ...............


Cà c'est pour la technique, pour le rêve et la tradition , laisser moi, vous raconter un souvenir d'enfance ....

Comme chaque année quand j'étais enfant nous retournions dans la région de mon père en Italie; la Puglia .




Quelle aventure merveilleuse chaque année de m'extraire de l'Ardèche du bon terroir français pour se retrouver à deux mille kilomètres d'Annonay, il y a plus de 40 ans c'était deux jours de voyage dans notre vieille Aronde ou deux jours de trains sans couchette .Déjà un exploit , qui pour moi était ordinaire .Pas de mail, pas de portable, on nous "prenait" quand on arrivait, et posaient les matelas par terre pour nous laisser la chambre principale .
Papa étant le cadet , on résidait chez l'ainé ! une sorte de code d'honneur , ou le seul éxilé d'Italie méritait bien le meilleur accueil chez le plus grand .
C'était pas dit comme çà, mais le respect qu'il y avait entre les deux, on comprenait sans les mots.

Et quand on arrivait c'était la fête ; retrouver les cousins et cousines, chanter , boire du bon vin des Pouilles, souper sur la terrasse à 10 heures du soir ......à la fraicheur tombée ..........à au moins 20 personnes . " quante risatte" !

Comme c'était joyeux, les cousins au verbe haut qui parlaient en dialecte d'Andria " entressangle" un mélange de normand, d'espagnol et tous les autres envahisseurs de la région.

Sur la table , olives , pastèques, latticini, pasta ascuitta faite maison!


Et chaque année vers le 10 Août la nuit de San lorenzo ! ce festival gratuit d'étoiles filantes !


Je ressens encore le bonheur de ce moment où assise avec mes cousines sur le même banc, nous confions nos secrets espoirs aux cieux

Ils sont loin de s'être réalisés, mais ce moment qu'on ne peut décrire de liens intimes qu'on a partagé avec ceux qu'on aime ....çà je n'oublierai jamais !et ils demeurent !


Alors je vous invite si vous êtes autour de la Méditérranée à faire une pause , asseyez vous avec ceux qui vous aiment , et de regarder les étoiles de la San Lorenzo , tomber sur vos épaules .

Je suppose que cette nuit porte un autre nom sur la rive sud et est , mais les étoiles sont les mêmes .

Faites un voeu et peu importe s'il se réalise ou non , mais ce moment personne ne vous l'enlèvera.



Pour les cinéphiles vous pouvez revoir le film des frères Taviani - 1982- la nuit de San Lorenzo_ un village italien dans la tourmente de la guerre cette nuit magique .

Une Séparation -Film Iranien - Ours d'or de Berlin




Je voulais absolument le voir .....je ne suis pas déçue ...mieux que çà , comment en une heure peut- on retranscrire tous ces sentiments avec autant de pudeur ?!


Les relations de couple, l'amour filial d'un père vers son propre père malad ed'Alzeimer, l'amour d'une fille unique envers son père , et la colère d'une fille envers sa mère .


Tout çà dans la pudeur et la retenue qu'exigent une culture différente de la notre.


Le "triangle" d'une famille où l'enfant unique est otage des sentiments des parents .


Le rôle des femmes " conciliatrices" malgré elles, des erreurs ou carences de leurs maris

La religion comme dernier rempart des pauvres ,

L' exil comme seule solution aux classes moyennes "éduquées" ...............


Même le manque de couleur parle de lui même
Comment n'en sort on pas triste et accablé ?!

Peut-être parce que tout le long du film ,on essaie de comprendre ce qui s'est passé pour en arriver au drame final.?

jeudi 4 août 2011

AMAZONIE -On tue !


" Les bois précèdent les civilisations.
Les déserts y succèdent "



"A floresta precede a civilisaçao
O deserto segui-se la
" *
François-René de Chateaubriant - écrivain et politicien français- (1768-1848)

Au moment où 12 millions d'africains (corne de l 'Afrique) sont menacés de mourir de faim, à cause de la sécheresse, et alors que nous savons que le prochain défi de l'humanité sera les réserves d'eau, un combat discret est mené par des écologistes brésiliens .
Plus simplement, des paysans des Etats d'Amazonie qui essaient de sauvegarder leur outil de travail et de vie !
Dans les états du Parà et du Rondônia , la Commission Pastorale de la terre CPT)une association liée à l'Eglise Catholique estime que 125 militants sont menacés de mort.

Et 800 activistes auraient été assassinés lors des 40 dernières années.
Ces activistes sont abattus par des tueurs à gages, commandités par les grands propriétaires terriens ou" les madeireiros"( exploitants du bois).
Dilma Roussef a envoyé récemment des forces spéciales ; mais probablement insuffisantes, pour faire face à la collusion entre autorités locales, élites politiques, qui ont intérêt à conserver leur "pactol"!
Dans la liste des dernières victimes ; José Claudio Ribeiro da silva et son épouse Maria do espirito santo, abattus sur leur moto, simples cueilleurs de châtaignes - défenseurs de la préservation de l'Amazonie.
On le sait la richesse dégagée du Brésil l'a été au détriment de la forêt , 80 % de la mata atlantica, à été détruite , pour l'exploitation du café , du coton .....
Aujourd'hui encore les terres dégagées constitue de "l'or", jusque à quand l'homme peut il continuer à exploiter la nature, sans lui rendre d'une façon ou d'une autre, ce qu'elle nous donne

L'Amazonie appartient au Brésil, donc loin de moi de préconiser des solutions , mais à nous par exemple de faire attention à ce que nous achetons ....la mode du bois exotique a probablement concourru à une destruction plus rapide des forêts amazoniennes .
A nous de nous renseigner sur des labels qui contribuent à équilibre entre les régions du monde.
Eco -citoyen, éco- responsable !

source: Libération article du 18 juillet 2011
voir également les articles sur RFI
* merci aux lusophones de rectifie r ma traduction ! obrigada

mardi 2 août 2011

Mes guides à Paris

Pour dénicher quelques bonnes balades à Paris j'ai utilisé deux guides que je conseille


Gallimard collection SPIRAL : PARIS Plans de circuits par quartier , bonnes photos et petits trucs à repérer ....ex Monmartre en un jour



Editions Mondeos collection BaLaDo :180 balades et activités originales Paris à faire en une heure ou une journée ou j'ai découvert la maison d'Ourscamp -cellier du XIIIéme siècle et association du Paris historique qui propose des balades conférences wwwparis-historique.org
retrouver aussi balado.fr

- PAUVRE RUTEBEUF- Homenagen aos amigos





Dans mes déambulations parisiennes et médiévales , je découvre que ce très beau poème a été écrit au Moyen âge ! par Rutebeuf
Léo Ferré lui donne une âme plus moderne mais o combien vraie et incarnée .
Que sont mes amis devenus
Que j'avais de si près tenus
Et tant aimés
Ils ont été trop clairsemés
Je crois le vent les a ôtés
L'amour est morte.
Ce sont amis que vent emporte
Et il ventait devant ma porte
Les emporta.
Avec le temps qu'arbre défeuille
Quand il ne reste en branche feuille
Qui n'aille à terre
Avec pauvreté qui m'atterre
Qui de partout me fait la guerre
Au temps d'hiver.
Ne convient pas que vous raconte
Comment je me suis mis à honte
En quelle manière.
Que sont mes amis devenus
Que j'avais de si près tenus
Et tant aimés
Ils ont été trop clairsemés
Je crois le vent les a ôtés
L'amour est morte.
Le mal ne sait pas seul venir
Tout ce qui m'était à venir
M'est avenu.
Pauvre sens et pauvre mémoire
M'a Dieu donné le roi de gloire
Et pauvre rente
Et droit au cul quand bise vente
Le vent me vient le vent m'évente
L'amour est morte
Ce sont amis que vent emporte
Et il ventait devant ma porte
Les emporta.
L'espérance de lendemain
Ce sont mes fêtes.

lundi 1 août 2011

La Vie En Rose - incontournable -


Charmante chanteuse tous les soirs, vers 18 heures, sur le pont entre le Square du vert galant et l'Ile ST LOUIS ( vend un CD )
Très jolie voix ....chansons de Piaf et de Dalida , tout le romantisme qu'attendent les touristes.
Idéal pour ceux qui font la queue à 20 mètres chez Bertilhon , pour les meilleurs glaces de Paris dis -t -on! j'ai testé le caramel beurre salé , çà vaut la peine je confirme .

Paris fleuri , Paris florido

On se croirait à la campagne , mais non , vous voilà au Jardin des plantes !
Où abeilles et bourdons s'en donnent à coeur joie !














Posted by Picasa

Paris fleuri , Paris florido











Véritable compétition entre les terrasses, balcons et jardins municipaux !



Posted by Picasa