lundi 28 avril 2008

annonay


Voles voles mongolfière §

Pour ceux qui l'ignorent ANNONAY ( ma ville natale)est le creuset
de l'aerostat.....chercher dans le dictionnaire .

Je trouve que çà résume bien ma personnalité; -attachement fort aux racines
surtout quand on est enfant d'exilés

- engouement pour les déguisements, c'est si facile d'être dans une autre peau

- et la mongolfière, fille de l'air, qui lache les amarres .....

mercredi 23 avril 2008

Anniversaire d'une sirène

Je ne me serai jamais autant déchainée que ces derniers jours sur le net

entre mon retour du Brésil et l'anniversaire de Mirian (aujourd'hui)

je me suis ruée sur l'appareil photos numérique, et sur les cd déjà enregitrés

pour illustrer ce qui fait en ce moment, les joies de ma vie.....

Plus tard je vous parlerai de mes racines , de mes amours, pas de

mes emme.....( chanson de C.Aznavour)

merci encore à Mirian de m'avoir ouvert ce monde numérique

ou je prend le temps d'exprimer quelques émotions pour moi précieuses

Tu me pardonneras Amie , de te projeter avec moi , dans mon univers

virtuel....tu as voulu jouer ?

Alors jouons !

mardi 15 avril 2008

O PROFETA fala da Amizade

Vosso amigo é a resposta a vossas necessidades.
Ele é o campo que semais com amor e colheis com agrecimento.
E a vossa mesa e o vosso fogão.
E quando ele estiver silencioso, vosso corçao nao deixa de escutar o coração dele......
E, na doçura da amizade, que haja risos e o compartilhar de prazeres.
Pois no orvalho das pequenas coisas é o coração encontra sua manhã
e se renova.

Khalil Gibran

lundi 14 avril 2008

Lanchonet Barra do Una


Da lua na Barra do UNA

Ce dernier voyage au Brésil avait comme objectif principal de dire au
revoir à Mirian, qui va quitter sa terre tropicale pour des cieux plus doux à son coeur, mais plus froids" à ses pieds".
Nous avons vécu un moment comme je les cherchent et trouvent
dans ce pays " tropical".
Après deux heures de piste à travers la Mata Atlantica, et foison de plantes, de fleurs , de papillons et d'oiseaux, on arrive au bout du monde ...l'eden . C'est comme çà que j'imagine le paradis originel.
La pluie en moins......

Comme au paradis, on trouve là, des gens uniques, qui ont fait le choix de vivre dans des conditions difficiles, mais avec des vraies valeurs de partage.

Un être particulier nous a fait vivre , quatre heures de bonheur.( en attendant notre bus, rien de romantique habituellement)
Il n'est pas sûr qu'il ait lu la bible, et pourtant sa philosophie personnelle
en était imprégnée
A tel point qu'aujourd'hui, le souvenir de ces moments, me rappellent
un verset qui dit que "Dieu a inscrit l'éternité dans leur coeur"
C'était çà, pas besoin de prêche de Pâques , notre ami d'un moment,
Da Lua,nous a partagé un peu d'éternité...

mercredi 9 avril 2008

Comment devenir moderne grace à ces amis

je me lance dans un processus perilleux , puisque gràce
à mon amie Mirian ( internationalement) connue ,
je suis projetée dans le vide cosmique , que represente pour moi la " toile"
Pourtant , je le reconnais volontiers, comment partager , d'un continent
à l'autre toute la richesse de notre amitié, avec autant de facilité;
si ce n'est par cet outil étonnant .

Le Rocker est mort....

Un clin d'oeil .....mes jeunes années. .... Celles des bancs de la fac. De droit en 76.... Lyon III... Amphiteatre bondé de plus...